Aller au contenu principal

Idées Archéo : jeu de plateau antique (pente grammai)

Au sujet de la reconstruction des règles du jeu

Pollux fournit des informations importantes sur le jeu des cinq lignes dans son encyclopédie (IIe siècle de notre ère). Il décrit le plateau avec les cinq lignes, précise que chaque joueur a cinq pions et que la ligne du milieu est appelée la ligne sacrée. Il explique aussi le proverbe « bouger sa pierre de la ligne sacrée » (9,97). Le but du jeu (réunir ses pions sur la ligne sacrée) est dérivé d’un commentaire d’Eustathe (XIIe siècle de notre ère) à propos l’Odyssée d’Homère (1397,28). Des plateaux de jeu en terre cuite ainsi que des dés ont été découverts loirs de fouilles à Athènes et dans les environs ? Les sources ne nous informent pas si les pions pouvaient être mangés ; toutefois cette option n’a pas à exclure.

Matériel de jeu

  • 5 pions par joueur
  • 1 dé
  • un plateau de jeu

Plateau de jeu

Le plateau de jeu se compose de 5 lignes parallèles (A et B). Celle du milieu est appelée la « ligne sacrée ». Elle est divisée en deux par un petit cercle. Les cercles dessinés aux extrémités des lignes servent d’emplacement aux pions. Au cours du jeu, les pions se déplacent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

But du jeu

Le but du joueur est de placer ses 5 pions sur la « ligne sacrée », plus précisément sur la moitié opposée à sa rangée de départ : les pions du joueur A du côté B et ceux du joueur B du côté A.

Celui qui réunit ses cinq pions en premier sur le côté adverse de la « ligne sacrée » gagne la partie.

Déroulement de la partie

Au début de la partie, les pions se trouvent hors du plateau de jeu.

Lorsque c’est votre tour, lancez le dé. En fonction du résultat, vous placez un de vos pions sur le cercle correspondant. Quand vous lancez 1, le pion est déplacé sur le cercle 1, si 2, sur le cercle 2 et ainsi de suite. Quand on obtient 6, le pion arrive sur le cercle 1 opposé du plateau. C’est ensuite au tour de votre adversaire.

Les règles suivantes s’appliquent au déplacement des pions :

  1. À l’exception de la ligne sacrée où plusieurs pions peuvent être alignés, un cercle ne peut contenir qu’un seul pion.
  2. Les pions peuvent sauter par-dessus tous ceux qui sont déjà placés
  3. L’introduction des pions sur le plateau est prioritaire sur l’avancement de ceux qui sont déjà placés. Si la valeur du dé ne permet pas de faire entrer un nouveau pion sur le plateau, le cercle correspondant étant occupé, un pion déjà en jeu doit être déplacé. Les joueurs continuent ainsi jusqu’à ce que les 10 pions soient sur le plateau. Les pions se déplacent ensuite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre tout autour du plateau.
  4. Le joueur est obligé de bouger un pion, même si cela implique de retirer un pion de la ligne sacrée. Si aucun mouvement n’est possible, le joueur passe son tour et c’est à l’adversaire de jouer.

Fin de partie

Le joueur qui réussit en premier à poser ses cinq pions sur la partie adverse de la ligne sacrée remporte la partie.

Bonus

Retrouvez une version en ligne de ce jeu (il a été d’une grande aide pour la compréhension de ce jeu) : https://locusludi.unifr.ch/pente-grammai/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :