Atelier du Patrimoine #17 : L’habitation gallo-romain

Pour ce numéro 17, l’atelier s’est rendu à Fontains.

Au programme de cet atelier :

  • un quiz sur les différentes habitations gallo-romaines
  • la découverte d’une maison romaine
  • la création d’une mosaïque
  • la réalisation d’une fresque

Le journal de l’atelier

Vous pouvez télécharger le document et réaliser les activités.

Quiz

2
Créé le Par Cyrille Chenaie

L'habitation gallo-romaine

1 / 10

Comment s'appelle un immeuble chez les Romains ?

2 / 10

Comment s'appelle la ferme chez les Gallo-romains ?

3 / 10

Quelle est la différence entre les maisons romains et les maisons gauloises ?

4 / 10

En quoi étaient fabriquées les maisons romaines ?

5 / 10

Quelle pièce pouvait ne pas exister dans une maison gallo-romaine ?

6 / 10

A quoi pouvait servir cet objet que l'on appelle une groma ?

7 / 10

Toutes les maisons romaines possèdent une salle de bain

8 / 10

Comment les Romains éclairaient-ils leur maison ?

9 / 10

Comment l'eau arrivait-elle dans les maisons romaines ?

10 / 10

Comment les Gallo-Romains décoraient-ils leur maison ?

Votre note est de

The average score is 85%

0%

La maison romaine

La réalisation d’une fresque

La fresque décore et protège les murs des nombreuses maisons romaines.

Afin de pouvoir déposer le pigment et le décor, il faut préparer le mur par l’ajout de plusieurs couches de mortier et d’enduits de chaux.

Fresque de Pompéi

La création d’une mosaïque

La mosaïque permet la protection du sol tout en apportant une somptueuse décoration.

L’archéologie a permit d’en découvrir un certain nombre dans le monde de l’Antiquité romaine.

Le décor visible n’est que la dernière couche installée par l’artisan. Le schéma ci-contre présente l’assemblage de ces couches. Souvent, la réalité du terrain a montré que certaines de ces couches pouvaient ne pas être présentes.

Mosaïque représentant des gladiateurs
  1. Statumen : première couche préparatoire composée de grosses pierres enfoncées dans la terre.
  2. Rudus : Deuxième couche préparatoire composé d’un mortier de chaux avec de gros morceaux.
  3. Nucleus : Troisième couche préparatoire plus fine.
  4. Lit de pose : Mince couche de mortier appliqué au fur et à mesure de la pose.
  5. Tessallatum : Couche qui constitue la surface de la mosaïque, composée par les tesselles et du mortier pour les joints.

Pour créer ta propre mosaïque très facilement, télécharge et imprime les tesselles et modèles proposés.

Sources

  • Glossaire illustré – Formation de techniciens a l’entretien des mosaïques in situ – Getty Conservation Institute/Institut National du Patrimoine, Tunis – 2013
  • Véronique Blanc-Bijon. Comment travaillaient les mosaïstes dans l’Antiquité. Territori della Cultura, 2016, pp.16-41. (version en ligne)



Catégories :Activité pour la maison, Atelier, Atelier à la maison

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :