Aller au contenu principal

Idées Archéo Jeu : La marelle

Histoire du jeu

Ce jeu est connu depuis l’Antiquité. Nous ne connaissons pas son nom romain. Ce jeu de plateau est connu sous le nom de « marelle » ou « merelle » au moyen-âge, ou encore jeu du moulin.

Il s’agit plutôt d’un jeu de stratégie, mais était utilisé comme simple occupation quotidienne. Plusieurs formes gravées sur des dalles ont été retrouvées : exemple à Ostie, dans la basilique Julia de Rome et un autre à Lyon.

Ovide en parle ainsi :

Parua tabella capit ternos utrimque lapillos,
In qua uicisse est continuasse suos.

«On y joue au moyen de trois pièces pour chaque joueur, sur une petite table dressée à cet effet; pour gagner, il faut amener ses trois pièces sur une même ligne »

Ovide, L’Art d’Aimer (III, 365)

En général, le plateau de la marelle est carré, simple (3 pions) ou complexe (9 pions).

Adobe Systems

Les règles proposées

Voici les règles que l’on peut utiliser. Le plateau utilisé ici sera un peu différent puisqu’il sera circulaire. Ces règles fonctionnent tout aussi bien avec les plateaux carrés.

Adobe Systems

But du jeu

Le but du jeu est simple. Il faut aligner ses trois pions pour remporter la partie.

Matériel

  • 6 pions (3 par joueur)
  • Un plateau

Déroulement de la partie

  1. Le premier joueur pose son premier pion sur l’un des nœuds extérieurs (croisement de deux lignes). L’adversaire fait de même.
  2. Une fois tous les pions posés, il faut aligner ses trois pions. Les pions peuvent se déplacer de nœud en nœud. Un pion ne peut pas sauter un autre pion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :